Budget, investissements et rentabilité

Pour différencier et analyser les projets, il est nécessaire de procéder à un arbitrage sur des critères identiques. Analyser par des critères de rentabilité des projets c’est comparer, pour chaque projet, les ressources financières nécessaire et les revenus attendus. On entend par revenus de nouvelles recettes ou encore une diminution des charges.

Investissement et taux de rentabilité et délai de récupération

La rentabilité d’un investissement se définit par le rapport obtenu entre les recettes attendues et les ressources mises à disposition.

Parmi les critères simples à calculer :

  • le « taux de rentabilité annuel moyen » : un investissement sera considéré comme rentable si le taux de rentabilité est supérieur à un taux de référence;
  • le « délai de récupération » : un investissement sera considéré comme rentable si son délai de récupération est inférieur à « l’horizon des risques » accepté par l’entreprise.

La prise en compte du temps : le taux d’actualisation

Un investissement produit des effets sur plusieurs années, il est donc nécessaire de corrigées les données par un calcul d’actualisation.

2 méthodes d’actualisation

  • la Valeur Nette Comptable (VAN)
  • le Taux de Rentabilité Interne (TRI)

Le taux d’actualisation exprime la relation d’équivalence entre 1€ d’aujourd’hui et un 1€ demain. L’Euro de demain est corrigée du taux d’inflation et du taux de croissance. Ainsi un 1€ en 2012 aura pour valeur 1.05€ si le taux de croissance de l’année est de 2% et le taux d’inflation de 3%.

La formule du taux d’actualisation est : (1+i)-n

avec i le taux d’actualisation et n le nombre d ‘année.

Gestion et budget
Le marché de l’assurance en France