Coût de revient et détermination des résultats

Le coût de revient de biens ou de prestations de services représentent tout ce que ces biens ou ces services ont coûté au cours du cycle d’exploitation lorsqu’ils ont atteint le stade final de la distribution aux clients.

Dans une entreprise commerciale , on déterminera le coût de revient de la façon suivante :

  • Coût de revient = coût d’achat des marchandises vendues + coûts hors production

Dans une entreprise industrielle, le coût de revient est déterminer ainsi :

  • Coût de revient = coût de production des produits vendus + coût hors production

Utiliser le coût de revient pour déterminer le résultat

La confrontation du montant des ventes et des autres produits courants avec les coûts de revient permet de dégager les résultats par type d’activité.

Un parallèle peut être fait entre les produits courants et les charges incorporables. En effet, certains produits de la comptabilité générale ne sont pas pris en considération pour déterminer les résultats élémentaires et constituent des différences d’incorporation sur produits (plus-value de cession d’une immobilisation par exemple).

Le résultat global est la somme des résultats élémentaires. Il n’est pratiquement jamais égal à celui de la comptabilité générale. On sera donc amené, dans un souci de contrôle, et ce une fois par an en général, à rapprocher le résultat de la comptabilité analytique de celui de la comptabilité générale.

On part donc du résultat analytique et on reprend les différences d’incorporations :

  • sur charges : sur amortissements et provisions, sur éléments supplétifs, sur autres charges, sur taux de cession (problème des arrondis);
  • sur stocks : sur matières, sur différences d’inventaire constatées (problème des manquants ou des surplus);
    sur produits.
    On réalise en fait un état de rapprochement.
Quel est le statut d’auto-entrepreneur ?
3 outils de gestion en comptabilité analytique hospitalière