Les charges incorporables et non incorporables

Les charges incorporables – Définition

Les charges incorporables, au contraire des charges non incorporables, sont des charges sélectionnées en comptabilité analytique afin de calculer des couts.
Les charges incorporables sont en lien direct avec l’activité de l’entreprise.

Quelques exemples des charges incorporables :

  • les achats;
  • les services extérieurs;
  • les charges de personnel;
  • les impôts …

Le Plan Comptable Général (PCG) précise d’ailleurs que les charges peuvent être distinguées en charges incorporables et non incorporables, selon que leur incorporation aux couts est, ou non, jugée raisonnables par le chef d’entreprise.

Les charges non incorporables – Définition

Ce sont des charges exclues par le contrôleur de gestion car elles ne sont pas en lien direct avec l’activité.

Quelques exemples de charges non incorporables :

  • les primes d’assurance;
  • les charges financières (dont la durée d’exploitation des biens concernés est supérieur à 1 an);
  • les charges exceptionnelles …
Quel est le statut d’auto-entrepreneur ?
3 outils de gestion en comptabilité analytique hospitalière