Comment le secteur informatique parvient-il à faire face à certaines crises ?

SSII Nantes - ESN Nantes

Secteur dynamique et dépendant de l’économie générale, le numérique et les sociétés de services et d’ingénierie informatique doivent toujours s’adapter en période de crise. La dématérialisation qu’a apporté internet pourrait nous faire croire que son activité peut surmonter n’importe quelle barrière, mais qu’en est-il vraiment ? Les ESN sont-elles vraiment touchées par les crises, de quelconque nature soient-elles ?

Pallier aux crises, les moyens les plus efficaces des ESN :

Les différentes crises mondiales ont des impacts directs sur les économies locales et nationales. Qu’elles soient d’ordre conjoncturelle, politique ou sanitaire, chaque crise à ses propres conséquences sur le monde. Triste exemple, la crise sanitaire du Coronavirus à entraîné une récession de 8 % de la croissance du PIB français. Pour les entreprises de services informatiques, la diminution de l’activité à un impact encore plus prononcé. En effet, ces entreprises sont dépendantes de l’activité de leurs entreprises collaboratrices.

Pour pallier à une baisse d’activité inattendue, les SSII peuvent mettre en place plusieurs moyens. L’appel à la solidarité de certains syndicats du numérique comprend plusieurs principes qui visent à aider les SSII à surmonter les crises. Par exemple, l’appel conjoint du CIGREF et de SYNTEC NUMÉRIQUE met en place des mesures pour ses adhérents, tels que le principe de résilience. Ce principe consiste à ce que chaque parti, dès lors et autant que nécessaire, respecte les contrats en cours afin de participer au maintien de l’activité et de préparer quoi qu’il en coûte les conditions de sa reprise. 

Lors de la crise du Covid-19, le télétravail a dû être massivement utilisé. Pour ce faire, les sociétés de services numériques ont dû restituer et sécuriser les accès aux données des logiciels, mails, et sites internet des clients, afin de pouvoir travailler à distance. Pour que la sécurisation des données soit effective, les ESN demandent des autorisations et du chiffrement, pour suivre en temps réel les connexions de chacun et ne pas mettre en danger la data.

La formation : à défaut de quantité, les ESN visent sur la qualité !

Lors de fortes baisses d’activité, certaines ESN le disent : quand bien même ces cycles impliquent la diminution des contrats, elles se doivent d’améliorer la qualité de leurs prestations. Dès lors, elles misent sur la formation ! 

Plus qu’à l’accoutumée, les entreprises doivent être irréprochables en matière de management de projets, afin d’éviter de perdre de l’argent, et d’optimiser le niveau de satisfaction client. La formation va permettre d’assurer la longévité de la qualité des prestations, en investissant sur le présent et donc l’avenir de l’activité. Les objectifs sont les suivants : fidélisation de la clientèle, augmentation de la qualité et stimulation de divers acteurs tels que les ressources humaines ou les organismes formateurs (universités et écoles collaboratrices). 

En Loire-Atlantique, certaines SSII tirent leurs épingles du jeu !

Dans la région nantaise, plusieurs sociétés de services numériques se démarquent de par leur dynamisme. Même si les crises ralentissent leurs activités, elles essayent de surmonter les périodes difficiles et font preuve d’ingéniosité. Dès maintenant, trouvez votre SSII à Nantes ! 

Entrepreneuriat : les seniors aussi peuvent s’y lancer !
Qu’est-ce que le coworking ?