Qu’est-ce qu’un retour d’information négatif ?

Donner un avis négatif sur une personne ou une situation n’est pas une tâche facile. Les gens n’aiment généralement pas entendre les critiques. Bien sûr, il est bien mieux de recevoir des éloges, d’entendre de bonnes choses qui louent nos talents, nos attitudes, nos vertus. La reconnaissance procure un sentiment agréable. La critique, en revanche, réveille le contraire.  Même si elle est accompagnée de la justification que l’avis est “constructif”. Le concept de constructivisme est beaucoup plus présent dans l’esprit de ceux qui sont en position de critique. Et c’est précisément parce qu’elle crée un malaise qu’il peut y avoir des résistances.  

Qu’est-ce qu’un retour d’information négatif et pourquoi cela semble-t-il si difficile ?

Le terme “rétroaction négative” est lié à l’évaluation et au retour d’information sur les résultats défavorables d’un comportement particulier. Il est si difficile à réaliser parce que la plupart des gens préfèrent fuir la confrontation et le malaise que la critique peut générer. En général, surtout au travail, on craint que des réactions négatives ne conduisent à une situation de conflit. C’est pourquoi de nombreux dirigeants préfèrent la zone de confort. Pour beaucoup, il est plus facile de contourner les situations difficiles que de prendre des notes qui peuvent être mal comprises. En outre, certains considèrent les réactions négatives comme un moyen d’exprimer leur insatisfaction. Et puis nous avons du mal à gérer cette pensée parce que la plupart du temps nous voulons être bien avec tout le monde. Or, il est fondamental de comprendre que ce type d’action contribue également à la croissance de l’individu évalué, que ce soit dans la sphère professionnelle ou personnelle. 

Pourquoi le retour d’information négatif est-il important ?

Dans toute relation, qu’elle soit professionnelle ou personnelle, la sincérité doit être valorisée. C’est même l’un des piliers qui soutiennent les relations. La confiance ne se construit que sur la sincérité, la franchise. Les réactions négatives en font partie. C’est pourquoi il est si important et doit être pris au sérieux. De plus, c’est une façon de stimuler le processus de réflexion et les nouveaux comportements, puisqu’elle favorise l’observation, le jugement et la nécessité d’améliorer ce qui n’est pas positif. Le retour d’information négatif ou feedback négatif peut apporter une bonne résultat et diminue le risque des prochains erreurs du futur. Par rapport à la rétroaction positive, la rétroaction négative provoque une perspective d’avenir sur l’expérience et les mesures des choses à prendre en compte. Il peut augmenter le retour des clients insatisfaits si vous travaillez en relation directe avec les clients. 

Apprendre à donner un avis négatif 

La place de la personne qui donne de la rétroaction est assez délicate. Il faut gérer cette situation de manière positive. En effet, cela nécessite de l’expérience et de savoir faire. Il faut faire attention à la manière dont les commentaires négatifs sont donnés. Tout d’abord, vous devez éviter de donner des commentaires négatifs à quelqu’un devant les autres. Commencez toujours la conversation sur les points positifs et n’abordez qu’ensuite les points négatifs. Après avoir donné un feedback négatif, écoutez attentivement ce que la personne de l’autre côté a à dire. Il faut aussi essayer de montrer la pertinence des réactions négatives. Souligner que c’est une façon de connaître et d’évoluer. Si vous êtes un employé, essayez de diriger et de montrer comment le problème peut être résolu. Il faut que vous met en avant le résultat et l’expérience à gagner pendant votre discussion. Vous devez également mettre en place une rétroaction positive avant de parler des rétroactions négatives. La provenance des erreurs et les mesures à prendre doivent être pris en compte. En effet, la provenance des actions négatives doit être discutée calmement et le résultat d’après doit être prioriser lors de la rétroaction. 

Qualification de l’entraînement ou retour d’information

Le retour d’information est un outil important pour mesurer les performances et atteindre une bonne résultat. Rendre une rétroaction négative en une résultat positive n’est pas une chose facile. Dans le domaine professionnel, il fournit un diagnostic sur le travail et aide à trouver de nouvelles voies et améliorations. La méthodologie de coaching, à travers des techniques et des outils, peut aider les dirigeants et les entreprises à s’affirmer davantage dans ce processus et guider leurs dirigeants à appliquer les changements nécessaires. Tout retour d’information a des conséquences. Et lorsqu’il s’agit de réactions négatives, la manière de les faire est très importante. Cette façon de faire est directement liée à la motivation et au sentiment d’appartenance du professionnel. L’entraîneur leader en profite donc dans cette affaire.

Comment concevoir et utiliser un modèle opérationnel ?
Relations humaines : les types et la manière de les développer